Articles - Electronique

Les résistances

Electronique 3099
0 Note
Les résistances

Les résistances




Cette petite bête est incontournable en électronique et vous ne trouverez aucun montage qui n'en ai pas besoin. De toute façon, un simple fil possède une résistance interne qui peut, malgré sa très petite valeur, poser des problèmes de pertes.
Dans les schémas électriques ou électroniques, les résistances sont souvent représentées par les symboles suivants : ou

Définition


La résistance peut être linéaire (résistance fixe), variable (résistance ajustable par une action mécanique de l'utilisateur) ou non linéaire (résistance variable en fonction de la lumière ou de la chaleur...). Dans tous les cas, elle est conçue pour doser plus ou moins le courant qui la traverse. Elle sera donc utilisée pour limiter une intensité ou abaisser une tension.


fonctionnement et valeur


Une résistance s'oppose au passage du courant en libérant de la chaleur.
Deux grandes valeurs permettent de reconnaître celle-ci et ainsi de la caractériser :
  • # La première est son impédance, mesurée en Ohms (symbole : Ω)et représentée par un R ou un r comme dans la formule U = R x I. C'est la caractéristique principale de cette résistance.est
  • # La seconde est sa puissance, mesurée en Watts ( symbole : W) et représentée par un P ou un p comme dans la formule P = R x I². Cette caractéristique est donnée par la puissance maximum d'électricité que le résistance peut transformer en chaleur ( on dit aussi énergie calorifique). Cette valeur est à ne pas dépasser afin que la résistance ne surchauffe pas et fonctionne correctement.


Association de résistances


  • # Pour une association en série, rien de plus simple : la résistance totale égale à la somme des résistances Rt = R1 + R2 + Rx.
  • # L'association en parallèle est légèrement plus compliquée : L'inverse de la résistance totale égale la somme des inverses des résistances 1/Rt = 1/R1 + 1/R2 + 1/Rx. Comme astuce, on notera que la résistance totale et toujours inférieure à la plus petite résistance de l'association.


Reconnaissance et repérage


Lorsque vous rencontrez une résistance (linéaire), il est facile de connaître son impédance car soi elle est marquée dessus soi elle est codée avec des anneaux de couleurs dont la définition est donnée par le tableau ci dessous.



Exemple : Rouge ; Violet ; Marron ; argent = 27x10 à 10% soit 270Ω à 10%



Pour se rappeler de ce code des couleurs, il suffit d'apprendre par cœur la phrase suivante : Ne Manger Rien Ou Jeûner Voilà Bien Votre Grande Bêtise

Pour ceux qui ne voudraient pas faire le petit travail de décodage, il existe des logiciels très simple que vous trouverez facilement sur internet.

Concernant les Résistances CMS, ce n'est pas un code des couleurs qui est utilisé mais un code à 3 ou 4 chiffres (des fois un R apparaît à la place d'un chiffre).

Exemple avec le marquage à trois chiffres:
  • - 125 signifie 12 avec 5 zéro soit 1200000 ou 1,2MΩ
  • - 120 signifie 12 avec aucun 0 soit 12Ω
  • - 1R2 Signifie tout simplement 1,2Ω
  • - R12 Signifie tout simplement 0,12Ω

Le R peut être remplacé par une virgule. S'il n'y a pas de R, les deux premiers chiffres sont la valeur et le troisième est le multiplicateur.

Exemple avec le marquage à trois chiffres:
  • - 1204 signifie 120 avec 4 zéro soit 1200000 ou 1,2MΩ
  • - 1200 signifie 120 avec aucun zéro soit 120Ω
  • - 12R0 signifie 12,0 soit 12Ω
  • - 0R12 signifie 0,12Ω

Le R peut être remplacé par une virgule. S'il n'y a pas de R, les trois premiers chiffres sont la valeur et le quatrième est le multiplicateur.